Le Fantome du camp

Le curé de Nexon

Bien que Laurette A-Monet soit le fantôme du camp de Nexon, elle accuse le curé :
"Depuis que le camp a été transféré à Nexon, les catholiques étaient un peu en panne… le curé du patelin ne s’occupait pas d’eux, jugeant cette racaille trop peu intéressante."

Il est stipulé exactement l’inverse aux Archives… que le curé de Nexon s’était beaucoup investi avec le maire du bourg, pour l’accueil des réfugiés.

Quant au curé de Nexon, il n'est plus là pour se défendre et rétablir la vérité, l'auteur ayant attendu la mort des témoins pour écrire son livre.

Votre avis

Votre nom ou pseudo*
E-Mail (jamais publié)*
Votre témoignage